Qu'ils disent...
Lorsque je parle à des amis
et qu'ils m'arpègent leurs ennuis,
tels des coeurs à l'unisson,
murmures en toile de fond,
quand ta voix, sans aucun mot, juste un son, pleure un solo.

Ils me racontent qu'un des leurs
leur a tellement brisé le coeur,
qu'après une si longue vie
leur pauvre organe c'est rabougri.
Est-ce que toi, mon ange à moi, le tien battra jusque là?

Qu'elle est mignonne qu'ils disent...

Dans le regard de ces passants
croyant te combler d'un instant,
de l'agrément dont ils te parent,
mais l'attention déjà s'égare...
Je voudrais seulement leur dire: « bande de nuls » juste pour rire...

S'ils regardaient derrière ta chair,
ils trouveraient cette lumière,
où des oiseaux vont par milliers
et farandolent si légers,
qu'ils emmènent dans le bleu celui qui sait voir tes yeux.

Qu'elle est mignonne qu'ils disent...

Ce long sentier plein de cailloux
si aiguisés sous tes pieds nus,
celui où je te donne la main,
est trop étroit pour être le tien.
Où est donc, cette grand-rue avec ton nom au dessus?

Natália